> Actualités > Informations
26.02.2021
Le bon nichoir !
Lorsque les jours rallongent à nouveau au début du mois de mars la saison de reproduction commence pour beaucoup de nos oiseaux. Les lieux de nidification jouent un rôle important dans le succès de la reproduction des oiseaux du jardin.

Le bon nichoir !

Lorsque les jours rallongent à nouveau au début du mois de mars et que la température augmente, la saison de reproduction commence pour beaucoup de nos oiseaux.  Les lieux de nidification jouent un rôle important dans le succès de la reproduction des oiseaux du jardin.
Si vous avez oublié d’accrocher vos aides à la nidification à la fin de l'été dernier ou en automne, il est maintenant grand temps de le faire. Nos oiseaux du jardin ont besoin de temps pour se familiariser avec les nichoirs. Les oiseaux aiment également les utiliser en hiver comme lieu de refuge contre le froid et l'humidité.

Compenser le manque de possibilités de nidification     

Les oiseaux ont besoin d'endroits sûrs pour élever leurs petits, où ils seront protégés des prédateurs et des mauvaises conditions météorologiques. Pendant que les pics creusent leurs propres cavités de nidification, les oiseaux nicheurs libres, tels que les verdiers et les merles, construisent des nids élaborés dans des haies ou des arbres denses. D'autres espèces d'oiseaux utilisent les cavités ou niches existantes dans les arbres creux, les piles de bois ou les murs. Dans de nombreuses régions, cependant, ces sites de nidification naturels sont difficiles à trouver. Les nichoirs peuvent compenser ce manque et aider  aider à obtenir de bons résultats en matière de reproduction.

Prendre les différentes exigences en considération

Les différentes espèces d'oiseaux ont des exigences très différentes en ce qui concerne la taille et la construction des nichoirs. Alors que les rouge-gorges et les merles préfèrent généralement les cavités semi-ouvertes (nichoirs pour les reproducteurs à demi-cavité), les mésanges, les étourneaux et les moineaux préfèrent les nichoirs fermés avec un orifice d'entrée (nichoirs pour les reproducteurs à cavité). Ici, le diamètre du trou d'entrée détermine le futur locataire. Par exemple, les petits trous d'entrée (diamètre 30 mm) conviennent aux espèces telles que les mésanges bleues et les moineaux pour leur donner une chance de l'emporter sur les oiseaux plus grands. Nous proposons un nichoir avec des orifices d'entrée orientés vers le bas en plus pour les moineaux. Notre kit de nichoir pour les mésanges est particulièrement apprécié des enfants.

Montage sécurisé

Il est important que les nichoirs soient installés de manière à les rendre aussi inaccessibles que possible pour les chats et les martres ou même qu'ils soient protégés activement contre les prédateurs par une protection grimpante. Pour les petites espèces d'oiseaux, la hauteur idéale pour fixer un nichoir se situe entre deux et trois mètres. Le nichoir ne doit pas être exposé à la lumière du soleil pendant la journée. Les nichoirs peuvent être attachés à des branches ou à des souches de branches, et dans les endroits protégés du vent, ils peuvent également être suspendus de manière à pouvoir se balancer librement. S'ils doivent être fixés directement au tronc de l'arbre, il faut veiller à ne pas endommager l'arbre au cours du processus. Des clous en aluminium, des sangles métalliques ou des cordes solides sont idéales pour fixer les nichoirs. Les murs des maisons, les balcons ou les abris de jardin conviennent au montage de nichoirs à demi-cavité.

Un nettoyage minutieux est indispensable !   

Les nichoirs sont des lieux sûrs pour l'hibernation non seulement des oiseaux, mais aussi de nombreux insectes tels que les perce-oreilles ou les chrysopes, ainsi que de petits mammifères comme les loirs, les souris et les chauves-souris. Pour cela, la règle idéale est de les débarrasser de tout matériau de nidification, de leurs excréments et de tout parasite immédiatement après la saison de reproduction, fin août/début septembre. Il suffit généralement d'enlever les vieux matériaux de nidification et de balayer la boîte à fond. En cas de forte infestation parasitaire, le nichoir peut être nettoyé à l'eau ou avec une solution savonneuse. Il ne faut cependant pas utiliser de produits chimiques de nettoyage, de désinfectants ou de "sprays pour insectes". Après avoir été lavés, les nichoirs doivent bien sécher avant de pouvoir être accrochés à nouveau. Avant d'enlever les nichoirs, il faut frapper brièvement pour avertir les éventuels habitants au préalable. Pendant la période de reproduction, il faut cependant éviter à tout prix de les déranger, surtout en ouvrant les nichoirs !

Source: Industrial Association of Pet Care Producers, Germany (IVH)/Federal Association for Professional Nature, Animal and Species Protection, Germany (BNA)